999 – Une collection de questions sur l’habitat contemporain

999 – Une collection de questions sur l’habitat contemporain Enlarge

FontanaArte est protagoniste de l’expo 999. Une série de questions sur l’habitat contemporain, à la Triennale de Milan, du 12 janvier au 2 avril.

Une exposition, conçue et organisée par Stefano Mirti, qui raconte l’habitat contemporain, en tant que monde possible dans une sorte de logistique de l’information réalisée à travers un espace ordonné et composé de hauts échafaudages. Une installation qui met en scène l’espace primordial du savoir à travers l’efficacité et la brutalité d’un magasin qui, grâce à FontanaArte acquiert une dimension domestique.

FontanaArte porte le savoir et le goût de la maison au sein de l’exposition, avec son savoir-faire de la décoration, en alternant des mythes sans âge à des projets de la dernière collection.

Un défilé de Fontana, autre icône éternelle dessinée par Max Ingrand en 1954, puis rééditée en 2017 en version à leds, caractérise l’entrée, une bienvenue emblématique qui transmet l’idée de maison, tant du point de vue fonctionnel que symbolique.

Une série répétée de grandes lampes Setareh à suspension, dessinée par Francesco Librizzi en 2017, éclaire et marque l’axe central au-delà de l’entrée, en donnant une grande personnalité à l’espace.

Les éléments lumineux de la collection FontanaArte adoucissent et apprivoisent les gros rayonnages avec lesquels est agencée l’exposition. Partout, une lumière FontanaArte apporte une note domestique.

FontanaArte, entreprise créée à Milan en 1932, est fier d’inaugurer la première exposition de l’année à la Triennale, institution italienne pour l'architecture et le design, fondée l’année suivante quand Gio Ponti et Pietro Chiesa conçurent Naska, archétype absolu pour les bureaux, les cabinets, les laboratoires et, naturellement, pour les maisons des huit décennies qui suivirent. Aujourd'hui, cette lampe est également présentée avec une source lumineuse à leds et dans une nouvelle version dorée. C’est l’une des nombreuses icones de FontanaArte - - comme Bilia (de Gio Ponti, 1932) et Metafora (d’Umberto Riva, 1980) – qui enrichissent cette exposition. Au-delà de la lampe Setareh de Francesco Librizzi, architecte et designer co-commissaire de l'exposition, on trouve d’autres nouveautés présentées à Euroluce 2017, dont Galerie (de Federico Peri), Optunia (Klaesson Koivisto Rune) et Kanji (Denis Guidone).